tractation

tractation

tractation [ traktasjɔ̃ ] n. f.
• 1872; « négociation » XVe; lat. tractatio
Péj. (Surtout au plur.) Négociation officieuse et occulte, où interviennent des manœuvres ou des marchandages. Tractations entre la police et les preneurs d'otages. « épouvanté que l'Empereur pût savoir les tractations de la veille de Marmont [...] avec les Autrichiens » (Aragon).

tractation nom féminin (latin tractatio, de tractate, traité) Négociations ou marchandages plus ou moins occultes, en général laborieux (surtout pluriel). ● tractation (synonymes) nom féminin (latin tractatio, de tractate, traité) Négociations ou marchandages plus ou moins occultes, en général laborieux...
Synonymes :

tractation
n. f. (Surtout au Plur.) Souvent péjor. Démarche, négociation impliquant diverses opérations et manoeuvres officieuses.

⇒TRACTATION, subst. fém.
A. — Souvent au plur. Pourparlers, marchandages difficiles, souvent à caractère officieux, en vue de traiter une affaire, de mener une négociation. Il avait refusé de signer le traité négocié par Oubril (...). Cette tractation fut aussitôt dévoilée par les Russes et les Anglais à la cour de Madrid (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 121). Quelque part des gens travaillaient clandestinement pour le retour de la paix, que ce fût en favorisant des tractations entre les gouvernements, ou en conspirant contre certains de ces gouvernements (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 163).
B. — Au sing., rare. Action de traiter une affaire; p. méton., résultat de cette action. Passé la tractation du marché, je n'y suis pour rien (Journ. offic. 30 juill. 1872 ds LITTRÉ Suppl. 1877). Quelle tractation ce forban a-t-il passée avec Delattre pour se charger de cet amorçage? (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 54).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1455 « manière d'agir » (G. CHASTELLAIN, Exposition sur la vérité mal prise ds Œuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 6, p. 341); ca 1475 « négociation » (ID., Chron., t. 4, p. 7), rare; puis 1872 (Journ. offic., 30 juill., p. 5220, 3e col. ds LITTRÉ Suppl.). Empr. au lat. tractatio, -onis « action de manier », « action de s'occuper; manière d'agir » formé sur le supin tractatum de tractare, v. traiter. Fréq. abs. littér.:28. Bbg. GOHIN 1903, p. 263.

tractation [tʀaktɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Fin XVIIe, Claude, in Trévoux; « négociation », v. 1460; lat. tractatio, de tractare « traiter ».
1 Rhét. (Vx). Manière de traiter un sujet, une matière.
2 (1874, in Littré, Suppl., « action de traiter une affaire, de mener une négociation »). Péj. (Presque toujours au pluriel). Négociation de caractère officieux et occulte, où interviennent des manœuvres et des marchandages. Pourparler (→ Électoral, cit. 2; soupçon, cit. 2).
0 C'était le général Souham qui battait en retraite sur Versailles, de connivence avec l'ennemi, abandonnant son poste, épouvanté que l'Empereur pût savoir les tractations de la veille de Marmont, lui et quelques autres, avec les Autrichiens (…)
Aragon, la Semaine sainte, II.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tractation — Trac*ta tion, n. [L. tractatio.] Treatment or handling of a subject; discussion. [Obs.] [1913 Webster] A full tractation of the points controverted. Bp. Hall. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • tractation — (entrée créée par le supplément) (tra kta sion) s. f. Action de traiter une affaire, de mener une négociation. •   Passé la tractation du marché, je n y suis pour rien, Journ. offic. 30 juill. 1872, p. 5220, 3e col …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRACTATION — n. f. Ensemble de démarches, de pourparlers ayant un caractère officieux ou occulte …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tractation — nf. traktachon (Albanais, Annecy). E. : Arrangement, Discussion …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • tractation — …   Useful english dictionary

  • négociation — [ negɔsjasjɔ̃ ] n. f. • 1323 « affaire »; lat. negotiatio « commerce » 1 ♦ Vx Action de faire du commerce. Mod. Opération d achat et de vente portant sur une valeur mobilière, un effet de commerce. Négociation de titres. Négociation au comptant,… …   Encyclopédie Universelle

  • marchandage — [ marʃɑ̃daʒ ] n. m. • 1848; de marchander 1 ♦ Dr. Contrat par lequel un sous entrepreneur (⇒ marchandeur) s engage à faire effectuer un travail par une main d œuvre recrutée par ses soins, sans fournir aucun des matériaux. Marchandage illégal. 2… …   Encyclopédie Universelle

  • Bernardon de Serres — Pour les articles homonymes, voir Serres. Sceau de S.BERNARDONIS DE SERRA LOS Bernardon de Serres (1359 1412), Capitaine pontific …   Wikipédia en Français

  • Seduction — Séduction La Proposition, de William Adolphe Bouguereau. Parfois appelée flirt ou, plus rarement, marivaudage, la séduction est un jeu entre deux ou plusieurs personnes, où chacun s’efforce de susciter de l attirance puis des sentiment …   Wikipédia en Français

  • Séducteur — Séduction La Proposition, de William Adolphe Bouguereau. Parfois appelée flirt ou, plus rarement, marivaudage, la séduction est un jeu entre deux ou plusieurs personnes, où chacun s’efforce de susciter de l attirance puis des sentiment …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”